• fragilité

                                          Fragilité

    Champs de coquelicots  tu es joli, de rouge tu éblouis.
    Quoi de plus beau qu'un champ de coquelicots? Coquelicot tu es comme nous, tu es fragile. Si à toi on touche, si ta fleur on coupe tu pleures et tu te fermes. Pour tout dire, tu fanes.
     Pour te conserver, je connais mais ne le ferai jamais!
     Pourquoi couper et brûler tes tiges pour les enfermer dans un vase alors qu'en champs tu es si joli
    Ton rouge resplendit

    ©caroline

     

    fragilité

    « Avant... tendresse et nostalgiefenêtre fleurie »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :