• Il passe, passe passe....

    Je suis du sud où le mistral souffle parfois très fort.

    J'ai du laisser souvent le livre de ma vie dehors en plein vent, en plein mistral.

    Parfois il a soufflé si fort que les pages de mon livre se sont emballées et se sont tournées, tournées, tournées si vite que je n'ai pas vu ma vie passer.

    Hier j'avais vingt ans, une vie devant moi. Des projets plein le coeur et les bras.

    J'avais ma famille, mes parents. Tout était beau et surtout j'avais vingt ans.

    Me voilà aujourd'hui à fêter mes soixante quatorze ans et je n'ai pas vu le temps passer.

    Le vent a soufflé si fort que sur le livre de ma vie beaucoup de pages sont tournées.

    Mes vingt ans en un souffle envolés!!!

    Je me retourne et maintenant les vingts ans ils sont à mes petits enfants.

    Mistral, maintenant soit clément laisse les pages de leur vie tourner à un rythme normal, afin qu'ils puissent profiter de leur vie.

    ©caroline

    « La dernière danse

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :