• petit monologue pour papa

    Papa je me rends compte que je n'ai pas beaucoup parlé de toi et pourtant tu es toujours là dans mon coeur.

    Au mois d'avril prochain ça fera 51 ans que tu nous a quitté.

    Tu avais 57 ans et moi 23. J'ai eu mon papa pendant mon enfance mais dans ma vie d'adulte tu m'as manqué.

    Tu étais un papa discret, tu laissais à maman le soin de notre éducation.

    Est ce que je te connaissais bien? Je ne sais pas!

    Du plus loin que je me souvienne, tu étais beau avec des yeux gris transparents. Tu travaillais dans un bureau les chiffres tu connaissais! Pour aller travailler, tu étais toujours en costume cravate avec des chemises impeccables (bien repassées par maman). Tu avais toujours une serviette (cartable) en cuir et lorsque tu pensais qu'elle était usée, que tu en achetais une autre et bien nous tes enfants nous disputions pour aller à l'école avec ton cartable usé.

    Tu avais un bateau une barquette Marseillaise. Tous les samedis matin tu partais à la pêche. Les vendredis soir tu préparais tes palangrottes dans la cuisine on aurait cru qu'il y avait des toiles d'araignées avec tes fils de pêches que tu démêlais. tu ramenais beaucoup de poissons ainsi que de beaux coups de soleil.

    Aux beaux jours, les dimanches après-midi toute la famille faisait un tour en bateau. La passe (phare) st Marie nous faisait peur, ça bougeait beaucoup parce que nous quittions le port pour le large et toi tu riais

    Pour ma part j'adorais ces moments!

    Aujourd'hui tout a changé dans notre Marseille. Tu serais perdu dans cet imbroglio.

    Ca c'est une petite partie de mon enfance avec toi. Il y a eu des moments moins drôles  mais pour ça on verra plus tard.

    Une chose est certaine, tu me manques, vous me manquez vous qui êtes là-haut.

    ©caroline

    « La vie file, ma vie filepour vous là-haut »

  • Commentaires

    1
    FL
    Lundi 14 Novembre 2016 à 19:16

    Joli texte dans un style simple.Bref ,plein de sincérité.

    2
    Vendredi 18 Novembre 2016 à 12:43

    Bonjour FL

    merci!

    Il faut rester simple lorsque l'on parle des siens, de sa vie et de ses souvenirs

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :