•                 Le jardin en ville

    Bonjour! Oui c'est moi le jardin en ville. J'adore le chant des cigales et la maison pleine de bruits. Hier j'étais ravi il y avait du monde dans mon nid (Quatre générations). De la mémé âgée de 92 ans au plus petit qui a 12 ans. Un régal je vous dis! Beaucoup de bavardages et de rires aux éclats. Les oiseaux chantaient, le soleil brillait, enfin quoi la gaité tout ce que j'aime!

    Il ne manquait que le chant des cigales. Elles commencent à chanter en Provence et dans pas longtemps sur l'abricotier une ou plusieurs viendront se poser et chanter. Alors là ce sera vraiment l'été!

    Tous comptes faits c'est très agréable d'être un jardin en ville habité de gaité

    Texte que j'ai écrit au mois de Mai 2007  pour la fête des mères

    ©caroline

    le jardin en ville


    votre commentaire
  • Si...

    Si ta vie est tempête,
    Si ta vie est souffrance
    Patiente, regarde au loin
    Petit à petit le bouillonnement de l'eau se calme,
    Les couleurs changent.

    Après le bleu foncé, les remous furieux
    Tu vas voir des couleurs plus gaies.
    L'horizon va te renvoyer des jaunes orangés
    Pour en arriver à ce bleu que l'on aime contempler Le bleu clair de la douceur et la sérénité.

    Si ta vie est tempête,
    Ne regarde pas trop près,
    Laisse ton regard aller au loin
    Vers les couleurs de la paix.
    ©caroline

    si...


    votre commentaire
  •  Ecrire

    Remplir les pages d'un livre,
    remplir les pages du livre de la vie,
    les pages du livre de sa vie.

    Ne pas écrire au crayon
    pour ne pas être tenté de gommer.

    Laisser sur chaque page toutes nos sensations. Sensations de vie depuis la plus tendre enfance
    jusqu'à ce que nos doigts ne soient engourdis par le temps qui passe.

    Ecrire de plusieurs couleurs.
    Claires les couleurs du passé,
    vives celles d'aujourd'hui.

    Garder des couleurs pour les jours à venir.
    Pas des couleurs tristes, non!!!
    Des couleurs qui éclairent et rendent tout joli
    parce qu'après les soucis
    il y a toujours des moments remplis de papillons
    qui se posent sur les pages du livre de la vie.

    ©caroline

    ecrire

     


    votre commentaire
  • Un rêve.

    tu voudrais que ta vie soit douce,
    tu aimerais que ta vie soit simple,
    tu rêverais d'un monde meilleurs.

    Un monde sans soucis
    où les montagnes seraient faciles à gravir
    sans embuches sans cailloux qui blessent.

    Un monde où tu aurais l'impression
    de marcher sur des nuages,
    de vivre en apesanteur.

    Les soucis, la maladie, le mal-être et tout le reste
    Tout ça très loin dessous
    laissé dans la pesanteur.

    Oui  c'est ça pour le bien être du corps et du coeur être léger en apesanteur.

    Rêver, c'est permis!!!
    ©caroline

    rêve


    votre commentaire
  •   Le bonheur.

    Le bonheur n'est pas loin
    un matin il viendra frapper à la porte
    en disant

    C'est moi votre petit bonheur
    je veux être votre grand amour.

    Ce jour là, même si dehors il fait froid
    votre coeur fondra de joie

    ©caroline
    080206090507132701687092


    votre commentaire
  • Joli évènement!

    Deux petits pieds qui poussent

    un ventre que s'arrondit

    Une future maman qui resplendit

    un futur papa aux anges

    Une échographie qui dit

    "Ces petits pieds seront à une petite fille assurément"

    La joie des futurs parents!

    Tout bien réfléchi, fille ou garçon

    Cet enfant est l'enfant

    de l'amour et du bonheur assurément

    A très bientôt petit enfant!!!

    ©caroline

    joli évennement


    votre commentaire
  •   LE COEUR, TON COEUR, NOTRE COEUR


    Le coeur a besoin de beaucoup d'amour
    Coeur bébé amour des parents
    Coeur enfant grossit avec les sentiments
    Coeur adolescent ressent ses premiers émois
    Coeur adulte d'amour éxulte
    Coeur parent bat pour l'enfant
    Coeur vieillissant distribue l'amour à tout va
    Coeur âgé a besoin de retrouver
    l'amour donné tout au long des années

    A tout âge comme les fleurs
    le coeur a besoin
    de beaucoup d'amour être arrosé.

    ©caroline


    votre commentaire
  • Rosée du matin.

    Petites gouttes d'eau,
    perles de rosée
    vous êtes jolies posées sur ces feuilles.

    Le vent vous fait bouger un peu
    mais vous restez là
    jolies, rondes, brillantes au soleil.

    Si le vent secoue trop ces feuilles
    vous allez glisser et vous écraser par terre!

    Il ne faut pas, vous êtes si brillantes
    que ce n'est que le soleil
    qui doive vous réchauffer
    et vous évaporer en douceur.

    Jolies gouttes d'eau, jolies perles de rosée,
    vous ressemblez à des bijoux aux mille reflets.

    ©caroline

    perles de rosée


    votre commentaire
  • Enfin la joie!

    Ces derniers temps,
    sombres certains jours,
    mauvaises certaines nouvelles.
    Elle aide, soutien, réconforte.
    Elle essaie de faire en sorte
    que le moral des autres remonte.

    Enfin  un matin le destin fait en sorte
    qu'un papillon de toutes les couleurs
    se pose sur son épaule.
    Un joli papillon avec une bonne nouvelle,
    joyeuse nouvelle qui va la faire sauter de joie

    Oui bientôt un bébé sera là!
    Elle sera une nouvelle fois grand maman!
    Là, son coeur déborde de bonheur
    Elle qui n'a jamais pu pleurer
    verse des larmes de joie.

    Son fils  son petit dernier va être papa
    pour la première fois!
    Voilà un moment d'émotion et de joie.

    ©caroline

    joie


    votre commentaire
  •                          Pour toi Sébastien

    Petite fille, petite rose
    tu n'es pas seule dans le jardin de nos coeurs.
    Il y a un petit bourgeon, notre petit garçon,
    ton petit frère.

    Petit bourgeon, notre petit fils
    tu as eu des soucis au début de ta vie.
    Dès ta naissance une vilaine bronchiolite,
    hospitalisation très vite.
    Ta maman ne t'as pas quitté, tout s'est arrangé,
    tu es devenu un poupon tout rond!

    tu as grandi, tu as la force tranquille de ton papa
    et volontaire comme le beau scorpion que tu es.
    Tu sais ce que tu veux, tu sais où aller.
    Tu  mènes ta vie et fais ton petit chemin
    avec des idées  bien arrêtées.

    Tu vas avoir douze ans pour toi,
    les filles tu dis :" J'ai le temps!:"
    Là tu es dans le vrai,
    ta vie ne fait que commencer.
    Notre petit bourgeon,
    notre petit garçon 
    garde longtemps l'insouciance de tes douze ans

    ©caroline

    pour toi sébastien


    votre commentaire
  •                             Pour toi  Jennifer

    Toi ma petite fille
    il n'y a pas si longtemps
    tu arrivais au monde.

    Tu étais un bébé tout rose
     notre première petite fille,
    notre bouton de rose.

    Tu poussais dans le jardin de la vie
    bien arrosée de l'amour de ta famille.
    Tu adorais ton papa,
    avec lui une grande complicité
    et un grand amour vous unissaient.

    Tu étais souvent avec nous, de ce fait
    je suis devenue ta super mamie
    et oui c'est toi qui le disait.
    Tu voulais que je te fasse toujours jolie.

    Le temps a passé, tu as grandi
    le bouton de rose s'est épanoui.
    Te voilà à seize ans et un petite ami
    ça fait tout drôle mais c'est mignon!
    Ce premier amour dure depuis un an
    sous la haute surveillance de tes parents.

    Dans ton coeur nous sommes toujours présents
    mais côté sentiments il y a un nouveau maintenant!
    Tout ça est bien joli et attendrissant
    mais petite fleur, notre petite rose
    garde longtemps la candeur de tes seize ans
    ©caroline

                         Pour toi Jennifer suite

    Et oui sept ans ont passé depuis, te voilà à vingt trois ans, une jeune femme maintenant! La petite jeune fille a grandi, muri et a rencontré l'amour, le vrai parce qu'une amourette à seize ans passe avec le temps. (Sauf pour tes parents qui sont l'exception!)

    Depuis peu tu as ton propre chez toi, une nouvelle vie, des responsabilités et surtout un grand bonheur. Ca fait un vide chez tes parents. Et oui il arrive un moment où les oiseaux s'envolent du nid!

    Jenny, sois heureuse dans ta nouvelle vie

    © caroline                       

    pour elle

    chanson appropriée

     

     

    j'aime 

    votre commentaire
  • La cigale, ayant cuisiné et lavé toute sa vie
    Se trouva fort dépourvue
    Quand la retraite fut venue.

    Pas un seul petit fonds
    Ni de régie, ni de pension.

    Elle alla réclamer son dû
    Chez le député qu'elle avait élu
    Le priant de lui faire verser
    Un peu d'argent pour subsister
    Maintenant qu'elle était vieille.

    "Tu me le dois, lui dit-elle,
    Pour les enfants que j'ai nourris
    Et qui vous ont enrichis."

    Les députés bavards et oublieux
    Pour les femmes âgées ne sont pas généreux.
    "Que faisais-tu à la maison
    Au lieu d'aller chercher salaire et pension?"

    "Nuit et jour, pour tout venant
    Je suais, ne vous en déplaise."

    "Tu suais? J'en suis fort aise.
    Eh bien ! sèche maintenant."


    votre commentaire
  • Mot à l'enfant.

    petit enfant si petit si fragile
    tu as besoin de tes parents
    pour t'éveiller à la vie.

    Ton premier sourire, ton premier mot, tes premiers pas;
    pour tout ça ils ont été présents et attentifs.

    Tu es devenu un enfant vif et joyeux
    sous leur regard attentif et admiratif.

    Oui, petit enfant, notre fils la vie a passé
    et toi à ton tour, tu as construit un petit nid
    où s'éveillent tes  enfants
    si petits et si fragiles qui un jour........

    ©caroline

    mot à l'enfant (nos enfants)


    votre commentaire
  • SOLITUDE.

    POURQUOI RESTE T'ON SOURD
    A L'APPEL DE LA PERSONNE QUI SOUFFRE?

    LA SOLITUDE N'EST PAS UNE FATALITE,
    LA SOLITUDE EST UNE REALITE.

    LA SOLITUDE PEUT FRAPPER N'IMPORTE QUI
    A N'IMPORTE QUEL MOMENT.

    MEME SI IL Y  A DU MONDE AUTOUR DE NOUS
    LA SOLITUDE EST PIRE!

    LA SOLITUDE LANCE UN APPEL AU SECOURS
    ON TRANQUILISE SA CONSCIENCE
    EN LUI FAISANT UN PETIT DISCOURS,
    UNE TAPE DANS LE COU

    PUIS ON RETOURNE VERS NOTRE CHEZ NOUS
    AVEC DES OEILLERES POUR NE PAS VOIR AUTOUR.

    POURTANT LA SOLITUDE RESTE TOUJOURS
    AVEC DES LARMES SUR LES JOUES.


    ©caroline


    votre commentaire
  •   tristesse, souci.

    Après quelques années de répis,
    le vilain crabe qui avait déjà sévi
    et emporté un menbre de la famille
    revient faire des siennes
    sur un être très proche.
     
    Que va t'il arriver? Jusqu'où va t'il aller?
    que de questions depuis quelques jours
    mais pour le moment pas de solution.
     
    Passer des examens, attendre dans l'angoisse.
    Ne pas dormir la nuit en pensant à la suite.
    La suite, quelle sera t'elle?
     
    Il faut positiver, penser que ce vilain crabe
    va être vaincu, que le traitement va gagner!
     
    Tout ça ne sert à rien!
    extrapoler sur l'avenir et prématuré
    alors il ne reste qu'à aimer et  espérer que.....
    caroline. 

      Second texte écrit quelques jours plus tards.              

      Salut petit frère,
     
    depuis ce matin j'ai déposé mon coeur dans ce coin de la salle d'opération. Tu ne le sais pas, tu ne le vois pas et pour cause tu dors et dans ces durs moments il vaut mieux!
     
    Il est sage mon coeur, il attend mais bat très fort c'est normal je meurs de trouille et suis impuissante et loin.
     
    La journée va être très longue et après la bataille ne sera pas gagnée pour autant mais nous saurons dans quelques jours ce qu'il en est vraiment.
     
    En attendant, petit frère mon souhait est que ton réveil ne soit pas trop douloureux et que la bataille ne soit pas trop dure!
     
    Tu ne liras pas ces mots mais je les écrits en bleu le noir est trop triste.
     
    Je t'aime petit frère et t'attends.
    Ta soeur ©

    écrit en septembre 2008

     

     

    j'aime 

    votre commentaire
  •                           Bonne fête petit papa

    Comme pour la fête de maman mais depuis plus longtemps pour toi c'est devant une photo que je te souhaite ta fête,
    Oui voilà 41 ans que tu m'as quitté.
    Je n'étais pas prête papa!
    Tu es parti brutalement sur le chemin du travail
    Tu avais un petit fils que tu adorais, moi je me préparais à te donner un autre bébé mais le destin en a décidé autrement.
    Tu es parti pour le firmament mais le firmament je ne l'aime pas il m'a pris mes frères et mes parents.
    J'espère que de là-haut tu peux nous voir!
    Embrasse maman et mes frères pour moi
    Bonne fête mon petit papa
    ©caroline

    pour la fête des pères en 2007

     


    votre commentaire
  •                   Message personnel

    Toi l'enfant qu'elle n'aura jamais,
    toi que la vie lui a refusé
    sais tu si tu avais vécu combien tu aurais été choyé.
    Garçon ou fille on t'aurais aimé et elle aurait été comblée.
    Mais la vie en a décidé ainsi
    le temps a passé et l'âge aussi
    Jamais on ne connaitra la joie de chouchouter son petit ange.
    Quand on voit dans la vie, combien de malheureux petits...
    dans la famille on se dit, c'est la faute à pas de chance
    Mais la vie, tu sais parfois tu es injuste aussi.

    ©caroline

     

     


    votre commentaire
  • LE BONHEUR
     
           LE BONHEUR POUR TOUS C'EST AIMER LA VIE
           LE BONHEUR POUR LES PARENTS EST DE
           GUIDER LEURS ENFANTS A AFFRONTER LA VIE
           LE BONHEUR POUR LES ENFANTS EST DE
           RETENIR LES CONSEILS DES GRANDS  
           ET DE LES APPLIQUER
           LE BONHEUR POUR LES GRANDS PARENTS
           EST DE SAVOURER LES JOIES ET LES REUSSITES
           DES GRAINES QUE LEURS ENFANTS ONT SEME
           SI TOUT LE MONDE A BIEN APPRIS SA LECON
           LE BONHEUR REGNE DANS LES MAISONS
     
           CAR LE BONHEUR EST LE SOURIRE DU COEUR

           ©caroline

    le bonheur


    votre commentaire
  •                              UNE VIE

    ON VIENT AU MONDE MAMAN NOUS A DONNE LE JOUR 
      ON GRANDI, ON FAIT NOS PREMIERS PAS
      ON DIT NOS PREMIERS MOTS
      MAIS DE CELA ON NE SE SOUVIENT PAS.
     
      PUIS VIENT LE TEMPS OU APRES AVOIR RENCONTRE L'AME SOEUR
      A NOTRE TOUR  ON DONNE LA VIE. 
      MAIS LA ON SE SOUVIENT DU PREMIER SOURIRE
                       ON OUBLIE LES PLEURS.
      ON SE SOUVIENT DES PREMIERS MOTS,
      DES PREMIERS PAS DE NOS ENFANTS.
     
      ENFANTS QUI A LEUR TOUR, AVEC LEUR AME SOEUR
      FONDERONT  UNE FAMILLE  ET  LA  NOUS SERONS
      SPECTATEURS JOYEUX DEVANT DE NOUVELLES
      PETITE BOUILLES  QUI  UN JOUR PARLERONT
      NOUS APPELLERONT " MAMIE, PAPI"! CE JOUR LA ON SERA
      AU PARADIS CAR LA JOIE NOUS AURA ENVAHI
    ©caroline

    une vie


    votre commentaire
  •                               Le clown et l'enfant

    Ce soir tout le monde au cirque!
    Au cirque on va voir les clowns? 
    Oui on va voir les clowns, un clown
     tu sais celui qui a le nez rouge, le grand chapeau, les gros godillots.  Ah! Le clown qui fait rire et qui fait " qu'à faire des bêtises!"                               
    Oui celui-là et tu vas bien t'amuser.          
    Le spectacle terminé l'enfant repart les yeux émerveillés     
    par les spectacle gai et pailleté.    
    Le clown qui a bien fait rire enlève son nez rouge, son chapeau, ses godillots et redevient un monsieur anonyme
     avec ses tracas et ses soucis  
     Monsieur qui dès le lendemain remettra son nez rouge son chapeau ses godillots et redevenir pour la joie des enfants
     le clown qui fait rire à nouveau.    

          ©caroline

    le clown et l'enfant

     



    votre commentaire
  •                                 Pensées

    Dis moi toi  tu médites, tu es absent. Tu es dans la lune que fais tu?
    Rien je ne fais rien! Mais ça veut dire quoi être dans la lune?
    Elle est loin la lune parfois elle est ronde. Je la vois tout près on dirait une tête toute auréolée et pourtant je sais qu'elle est loin, que beaucoup de monde sur la terre la voit en même temps que moi.
    Elle est jolie la lune mais je ne peux y aller, alors pourquoi me dire tu es dans la lune?
    Mon enfant c'est une expression, je l'ai employée parce que tu avais l'air de rêver tout éveillé.
    Tu devais être dans tes pensées, elles devaient être agréables ces pensées.
    Oh oui alors! Et si c'est ça être dans la lune de ce pas j'y retourne et compte bien y rester
    Prière de ne pas déranger!


    ©caroline

    Pensées


     
              


    votre commentaire
  •                                       Fragilité

    Champs de coquelicots  tu es joli, de rouge tu éblouis.
    Quoi de plus beau qu'un champ de coquelicots? Coquelicot tu es comme nous, tu es fragile. Si à toi on touche, si ta fleur on coupe tu pleures et tu te fermes. Pour tout dire, tu fanes.
     Pour te conserver, je connais mais ne le ferai jamais!
     Pourquoi couper et brûler tes tiges pour les enfermer dans un vase alors qu'en champs tu es si joli
    Ton rouge resplendit

    ©caroline

     

    fragilité


    votre commentaire
  • Tendresse pour la personne qui partage notre vie avec qui nous avons eu nos enfants.

    Nostalgie pour les souvenirs de notre enfance.

    Tendresse que l'on a donné et partagé.

    Nostalgie du temps qui s'en est allé
    emportant avec lui des personnes aimées.

    Tendresse pour ce qui fait le présent.

    Nostalgie de ne pas avoir dit plus souvent
    "JE VOUS AIME" à nos parents.

    Tendresse pour un prochain futur
    où nous pourrons à nouveau
    écrire des poèmes d'amour
    destinés à nos enfants et petits enfants

    Tout en gardant la nostalgie du temps d'avant.

    ©caroline

    tendresse et nostalgie


    votre commentaire
  •                                    Le fil de la vie

    Tel un funambule tu marches sur le fil de la vie.

    Sur ce fil très solide au début parfois tu perds l'équilibre

    Là la vie te saisis et te revoilà sur le fil.

    Tu grandis, tu vis ta vie toujours sur ce fil.

    Un jour l'usure fait son oeuvre

    ce fil se fragilise et s'effiloche

    Attention la corde va lâcher!!!

    A force de volonté tu t'accroches,

    tu continues ta vie toujours sur ce fil.

    Faut bien faire attention, tu n'es pas funambule

    faut pas lâcher!

    Oui la vie est s'accrocher et marcher...

    ©caroline


    votre commentaire
  • LES DESSINS, MICHEL SARDOU.
     
    Je dessine un nuage. Tu dessines le vent.
    Le vent tue mon nuage et je pleure,
    Mais j'invente un moulin qui enferme le vent
    Et ton dessin meurt.
     
    Je dessine un soleil. Tu dessines la pluie.
    La pluie noie mon soleil et je pleure,
    Mais j'accroche un orage sur ton beau paysage
    Et ton dessin meurt.
     
    Ce ne sont que des images
    Dessinées sur du papier.
    Ce ne sont que des mirages,
    Des mirages coloriés.
     
    Je dessine un bateau. Tu dessines une vague.
    Mon bateau fend la vague et tu pleures,
    Mais tu poses un rocher sur la mer déchaînée
    Et mon dessin meurt.
     
    Je dessine une auto. Tu dessines une fleur.
    Mon auto, tu la fleur et tu pleures,
    Mais tu dessines un clou qui vient crever ma roue
    Et mon dessin meurt.
     
    Ce ne sont que des images
    Dessinées sur du papier.
    Ce ne sont que des mirages,
    Des mirages coloriés.
     
    Je t'assure que la vie, c'est bien plus compliqué
    Car il ne suffit pas d'un crayon
    Et d'un joli dessin
    Pour tout recommencer,
    Comme dans ma chanson.
     
    Ce n'était que des images
    Dessinées sur du papier.
    Ce n'était que des mirages,
    Des mirages coloriés.

     


    votre commentaire
  •   Ma Provence

    Ma Provence, mon coin de jouvence
    tu fais le bonheur de tes habitants.
    Ta Lavande, tes Oliviers,
    Ton accent immortalisé par Messieurs
    Pagnol, Raimu, Fernandel.

    Oui je suis née à Marseille au bord de mer
    Notre Dame de la Garde de la haut veille
    Mais dès que je le peux, je ballade vers
    Trets, peynier, le Garlaban, la Sainte Victoire,
    Aix et ses rues pittoresques.
    Citer tous tes villages prendrait trop de temps


    Ceux d'ailleurs qui n'ont pas notre accent et qui se moquent
    sont très heureux de promener de la ST Baume
    à Marseille  via Cassis.

    Ne dit on pas ici?
    QUI A VIS PARIS MAIS N'A PAS VIS CASSIS, N'A RIEN VIS.
       (qui a vu Paris mais n'a pas vu Cassis n'a rien vu)

    ©caroline

     

                                          Marseille, ma ville

    Marseille, monsieur Fernandel chantait de toi :"Merveille des merveilles:" Ca c'était avant!!! La mer y est toujours bleue, le soleil brille toujours mais les chansons ne montent plus des maisons non! Où est passée la jovialité des Marseillais, où sont passés les moments où dans chaques villages de la ville, les soirs d'été sur le pas des portes tout le monde se réunissait et les anciens racontaient leur vie passée. Où est passé le temps des ballades nocturnes en famille, à pied au bord de mer?

    Disparu tout ça, perdue cette convivialité qui faisait des gens de villages des amis, presque une famille. Depuis quelques années il n'y a plus de villages il y a des quartiers! Au sud de la ville les beaux quartiers, au nord les quartiers moins beaux, ceux qu'on laisse gangréner sans trop culpabiliser!

    Marseille, toi non plus tu ne dois plus te reconnaitre! Tu es défigurée. Partout du béton, des autoroutes, des passerelles, des tunnels tu es entourée de tout ça! Ce n'est pas joli et de plus ça pollue.

    Toi notre Canebière, tu ne nous mènes plus au bout de la terre non! Toi aussi est défigurée par le côté pratique des transports en commun et ce tramways qui te coupe en deux. Comme c'était agréable de pouvoir faire du lèche-vitrine en te parcourant!

    Vieux port, toi tu es toujours beau! Notre Dame de la Garde tu veilles toujours sur nous et tu brilles les jours de soleil et les nuits de par tes lumières Faut pas changer!

    Marseille, ville où je suis née oui on t'as bien changée! A mes yeux tu deviens ville touristique et je suis nostalgique de ma ville d'avant.

    © caroline

     

     

     


    votre commentaire
  • Les yeux d'un enfant.

    Dans les yeux d'un enfant
    on y voit le printemps.

    Dans les yeux d'un enfant
    c'est presque toujours beau temps.

    Mais quand ses yeux se brouillent
    et de larmes se mouillent

    Les yeux de cet enfant
    appellent sa maman.

    Dans les bras de maman
    les yeux de l'enfant
    retrouvent le printemps


    ©caroline

    les yeux d'un enfant


    1 commentaire
  • PETITE MAMAN! 
     
    Petite maman, je te parle comme si tu étais encore là!

     Petite maman je sais, je parle mais tu n'es plus là voilà onze ans que tu es partie une nuit dans ton lit sans m'en avoir avertie.

    La veille au téléphone on avait papoté, une bonne nuit on s'était souhaitée.

    Le lendemain on devait se retrouver mais dans la nuit tu es allée de l'autre côté.

    Je sais, ce repos tu l'as mérité les tracas de la vie ne t'ont pas épargnée; mais sais tu combien je suis peinée de ne pas  t'avoir accompagnée?

    Oui on dit que c'est un beau départ mais moi qui reste ça fait onze ans que je t'attends.
    Pourquoi es tu partie sans prévenir maman? Depuis ce temps c'est devant une photo que je te souhaite ta fête et ton anniversaire.

    Dans mon coeur tu seras toujours là!

    Bon anniversaire petite maman, continue de là haut à veiller sur tes enfants.
    ©caroline
    071102105003132701379809


    votre commentaire
  •   Danse!

    Danse sur le piano de la vie
    tu y danseras la joie
    quand tu auras de la peine
    tu auras du mal à faire des entrechats.

    Mais danse sur ce piano.

    Tu y es depuis ton premier cri,
    tu y a posé tes premiers émois,
    ton premier amour,
    tes enfants.

    Il a tout pris!
    De temps en temps il s'est désaccordé
    et la vie a griffé.

    Le temps a passé,
    tu as du mal à danser.
    Maintenant tu vas te reposer
    disant à tes enfants et petits enfants:

    Dansez sur le piano de la vie,
    celui qui prend tout
    Il va vous aider et vous guider
    Alors,

    Dansez !!!!!
    ©caroline

    danse

     

    danse


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique